RADIOALUMNI.CA

CANADIAN EPICS IN RADIOCOMMUNICATION

ALUMNI WHO LIVED THE ADVENTURE OF RADIO

WIRELESS TELEGRAPHISTS  -  SPARKS  -  RADIO PIONEERS

RADIO OPERATORS  -  RADIO TECHNICIANS

RADIO TECHNOLOGISTS  -  RADIO ENGINEERS

RADIO INSPECTORS  -  SPECTRUM MANAGERS

ÉPOPÉES CANADIENNES EN RADIOCOMMUNICATION

LES ANCIENS QUI ONT VÉCU L'AVENTURE DE LA RADIO

TÉLÉGRAPHISTES SANS FIL  -  PIONNIERS DE LA RADIO

OPÉRATEURS RADIO  -  TECHNICIENS RADIO

TECHNOLOGUES RADIO  -  INGÉNIEURS RADIO

INSPECTEURS RADIO  -  GESTIONNAIRES DU SPECTRE

Home Page

Page d'accueil

What's New ?

Quoi de neuf ?

Main Menu

Menu Principal

Roll Call

Appel nominal

Timeline

Chronologie

Topics

Sujets

Documents

Documents

Contact Us

Nous rejoindre

 

 

1996

Got an emergency?

Just Call on a good Neighbour

 

 

Canadian crews restored service in American communities hit hard by storms last winter

 

In the spirit of true international co-operation, British Columbia and Alberta phone companies sent crews to repair damage and restore service in storm-ravaged Oregon and Washington states last December. Industry Canada played a central role in co­ordinating these rescue operations as part of our emergency preparedness role.

 

It's a story of efficiency and co-operation at many levels that cut through systems and potential delays to provide cross border aid to our neighbours to the south.

 

On December 13, 1995, Bernie Farrell, Manager of the National Coordinating Center for Telecommunications (NCC) of the National Communications System (NCS) placed a phone call that fulfilled the expectations of over six years of planning. The call put in motion a chain of events resulting in 54 Canadian splicing crews and their vehicles being expedited through customs and immigration to assist US WEST with restoration efforts in the after­math of the recent storms and flooding in the northwest U.S.A. The response from the Canadian government and the telecommunications industry of Canada was immediate. Michel Milot, Manager, Emergency Telecommunications, Industry Canada received the call and contacted Bell Canada for help.

 

By the afternoon of the 14th, eleven crews with trucks were ready to be dispatched from Alberta. As the trucks were rolling, the NCC negotiated, through the Department of Justice, for special attention from border officials. This greatly expedited the process so that the convoy crossed in under 30 minutes, at 5:00 pm Thursday evening.

 

A team was formed to negotiate the first ever country-to­country mutual aid agreement for telecommunications. Then special work permits were arranged with U.S. Customs and Immigration to ensure the technicians arrived safely and received everything they needed to start working as quickly as possible.

 

Another contingent crossed into the U.S. at midnight on Friday the 15th, also on an expedited basis. The crews were briefed on US WEST safety policies and were hard at work assisting in the restoration effort by Monday morning. Finally, an additional 22 crews and vehicles crossed the border via Vancouver on Sunday the 17th.

 

A Remarkable Feat

 

In less than 72 hours, 32 teams were working to support the damage-ravaged areas of Portland, Oregon. A remarkable feat, involving two federal governments, five telecommunications companies, and the national and regional elements of U.S. and Canadian Customs and Immigration. "This is what our planning efforts are all about," said Bernie Farrell. "It is gratifying to see a plan work the first time out of the box."

 

Since this occurred at the onset of the holiday season, US WEST chartered an aircraft to shuttle the crews home for Christmas. "The Canadians sent us their best people and vehicles," said manager Jon Lofstedt. "These guys have done a great job for us and we certainly appreciate it."

 

The prompt and effective response was due to planning that has been ongoing between the governments of the United States and Canada. The U.S./Canada Civil Emergency Planning Telecommunications Advisory Group (CEPTAG) was established in May 1988 "to work with the various U.S./Canada emergency planning committees and working groups to assist them with telecommunications requirements and provide, as necessary, a coordinating mechanism". The advisory group is co-chaired by Jan Skora of Industry Canada, and Bernie Farrell, NCS.

 
 

1996

Une urgence?

N'hésitez pas à faire appel au voisin

 

 

Les équipes canadiennes ont rétabli le service dans des collectivités américaines fortement touchées par

les tempêtes de l'hiver dernier

 

Tout à fait dans l'esprit de la coopération internationale, en décembre dernier, les compagnies de téléphone de la Colombie­Britannique et de l'Alberta ont dépêché des équipes dans les États de l'Oregon et de Washington, dévastés par une tempête, afin d'y réparer les dégâts et de rétablir le service. Industrie Canada a joué un rôle de premier plan dans la coordination de ces opérations de sauvetage qui s'inscrivaient dans ses responsabilités en matière d'intervention d'urgence. Le tout s'est déroulé avec une efficacité et une coopération à tous les niveaux qui ont permis de court-circuiter les voies normales et d'éviter tout retard dans l'aide apportée à nos voisins du sud.

 

Le 13 décembre 1995, Bernie Farrell, gestionnaire du National Coordinating Center for Telecommunications (NCC) du Système de communication national (SCN) a donné un coup de fil. Or, depuis plus de six années, nous nous préparions à une telle éventualité. L'appel a déclenché une série de mesures et 54 équipes canadiennes d'épissage et leurs véhicules ont franchi la frontière pour aider la société US WEST dans ses opérations de rétablissement du service après les récentes tempêtes et inondations qui ont frappé le nord-ouest des États-Unis. La réaction du gouvernement canadien et de l'industrie canadienne des télécommunications a été immédiate. Michel Milot, gestionnaire des Télécommunications d'urgence à Industrie Canada, a pris la communication et demandé de l'aide à Bell Canada.

 

L'après-midi du 14, 11 équipes étaient déjà prêtes à quitter l'Alberta. Pendant que les camions faisaient route, le NCC a obtenu, par l'entremise du ministère de la Justice, que les douaniers leur accordent un traitement particulier, ce qui a grandement accéléré les formalités. Le convoi a ainsi franchi la frontière en moins de 30 minutes, soit à 17 h le jeudi.

 

Une équipe fut formée pour négocier le premier accord bilatéral d'entraide en matière de télécommunications jamais conclu. Ensuite, des permis de travail spéciaux ont été délivrés par les services des douanes et de l'immigration des États-Unis afin que les techniciens puissent se déplacer en toute sécurité et recevoir tout ce dont ils avaient besoin pour se mettre au travail le plus rapidement.

 

Un autre contingent a franchi la frontière canado-américaine à minuit le vendredi 15, et les formalités ont également été accélérées. Les équipes ont été informées des politiques de la société US WEST en matière de sécurité et dès le lundi matin, elles étaient à pied d'oeuvre pour aider la société dans ses efforts de rétablissement du service. Enfin, 22 autres équipes et leurs véhicules ont traversé la frontière via Vancouver le dimanche 17 décembre.

 

En moins de 72 heures, 32 équipes étaient venues en aide aux zones sinistrées de Portland, dans l'Oregon. C'est un véritable tour de force qui a demandé la coordination des deux gouvernements fédéraux, de cinq sociétés de télécommunications et des services nationaux et régionaux des ministères canadiens et américains des Douanes et de l'Immigration. « Voilà l'aboutissement de nos efforts de planification », a déclaré Bernie Farrell. „ C'est satisfaisant de voir se concrétiser un plan de travail ».

 

Comme l'opération s'est déroulée un peu avant les fêtes de fin d'année, US WEST a affrété un avion pour ramener les équipes chez elles pour Noël. „ Les Canadiens nous ont vrai­ment envoyé les techniciens les plus compétents et leurs meilleurs véhicules », a déclaré le gestionnaire Jon Lofstedt. „ Ces gars-là ont fait du bon bou­lot et nous leur en savons gré ».

 

Si la réponse a été rapide et efficace, c'est grâce à la planification constante menée conjointement par les gouvernements des États-Unis et du Canada. Le Groupe consultatif (États­Unis/Canada) sur la planification d'urgence des télécommunications civiles a été mis sur pied en mai 1988 afin de collaborer avec divers comités de planification d'urgence et groupes de travail canadiens et américains, en vue de répondre à leurs besoins en matière de télécommunications et de leur fournir, le cas échéant, un mécanisme de coordination. Le Groupe consultatif est coprésidé par Jan Skora, d'Industrie Canada, et Bernie Farrell, du SCN.

 

Related Links

---

 

Home Page

Page d'accueil

What's New ?

Quoi de neuf ?

Main Menu

Menu Principal

Roll Call

Appel nominal

Timeline

Chronologie

Topics

Sujets

Documents

Documents

Contact Us

Nous rejoindre