RADIOALUMNI.CA

CANADIAN EPICS IN RADIOCOMMUNICATION

ALUMNI WHO LIVED THE ADVENTURE OF RADIO

WIRELESS TELEGRAPHISTS  -  SPARKS  -  RADIO PIONEERS

RADIO OPERATORS  -  RADIO TECHNICIANS

RADIO TECHNOLOGISTS  -  RADIO ENGINEERS

RADIO INSPECTORS  -  SPECTRUM MANAGERS

ÉPOPÉES CANADIENNES EN RADIOCOMMUNICATION

LES ANCIENS QUI ONT VÉCU L'AVENTURE DE LA RADIO

TÉLÉGRAPHISTES SANS FIL  -  PIONNIERS DE LA RADIO

OPÉRATEURS RADIO  -  TECHNICIENS RADIO

TECHNOLOGUES RADIO  -  INGÉNIEURS RADIO

INSPECTEURS RADIO  -  GESTIONNAIRES DU SPECTRE

Home Page

Page d'accueil

What's New ?

Quoi de neuf ?

Main Menu

Menu Principal

Roll Call

Appel nominal

Timeline

Chronologie

Topics

Sujets

Documents

Documents

Contact Us

Nous rejoindre

 

 

1988

Department provides services

to Saint-Basile-le-Grand

When a toxic cloud forced the evacuation of Saint-Basile­le-Grand last August, the Quebec Regional Office of the Department of Communications played a crucial role on the team providing emergency services.

 

At the request of Emergency Preparedness Canada, a federal body which co-ordinates the emergency preparedness and response of federal departments, agencies and Crown corporations, the Department, through its emergency telecommunications program, acted quickly to ensure the availability and co-ordination of communications operations in the town. Michel Milot, Emergency Planning Officer, Spectrum Control Sector at the Quebec Regional Office, managed the Department's response, which also included the installation of 15 cellular telephones, five pagers, five facsimile machines and 31 telephone lines.

 

The emergency started in a warehouse in Saint-Basile-le­Grand, a southern suburb of Montreal, when 20,000 litres of oil laced with PCBs caught fire August 23. The resulting fumes forced the evacuation of approximately 4,000 people from homes and neighbouring businesses.

 

The federal, provincial and three area municipal govern­ments worked together to provide emergency services to the community in the weeks following the disaster.

 
 

1988

Le Ministère prête main-forte

à Saint-Basile-le-Grand

Suite à l'échappement de gaz toxiques à Saint-Basile-le-Grand en août dernier, le bureau régional du Québec du ministère des Communications s'est joint à l'équipe de secours d'urgence et y a joué un rôle crucial.

 

À la demande de Protection civile Canada, un organe fédéral chargé de la coordination de la protection civile et de l'intervention des ministères et organismes fédéraux ainsi que des sociétés d'État, le ministère des Communications a pris part aux activités. Grâce à son programme des télécommunications d'urgence, le Ministère a vite fait de coordonner les activités liées aux communications à l'intérieur de la ville, après s'être assuré de la disponibilité des ressources nécessaires. Michel Milot, agent de planification des télécommunications d'urgence, Gestion du spectre, au bureau régional du Québec, était responsable de l'intervention du Ministère, qui s'est également chargé de l'installation de 15 téléphones cellulaires, de cinq pagettes, de cinq télécopieurs et de 31 lignes téléphoniques.

 

L'état d'urgence a été déclaré après que 20 000 litres de pétrole contenant des BPC eurent pris feu dans un entrepôt de Saint­Basile-le-Grand, banlieue située au sud de Montréal, le 23 août. La fuite des gaz a mené à l'évacuation obligatoire d'environ 4 000 personnes, qui ont dû quitter leur domicile et les bureaux avoisinants.

 

Les gouvernements fédéral et provincial ainsi que trois administrations municipales de la région ont fourni conjointement des services d'urgence à la communauté dans les semaines qui ont suivi la catastrophe.

 

Related Links

---