RADIOALUMNI.CA

CANADIAN EPICS IN RADIOCOMMUNICATION

ALUMNI WHO LIVED THE ADVENTURE OF RADIO

WIRELESS TELEGRAPHISTS  -  SPARKS  -  RADIO PIONEERS

RADIO OPERATORS  -  RADIO TECHNICIANS

RADIO TECHNOLOGISTS  -  RADIO ENGINEERS

RADIO INSPECTORS  -  SPECTRUM MANAGERS

ÉPOPÉES CANADIENNES EN RADIOCOMMUNICATION

LES ANCIENS QUI ONT VÉCU L'AVENTURE DE LA RADIO

TÉLÉGRAPHISTES SANS FIL  -  PIONNIERS DE LA RADIO

OPÉRATEURS RADIO  -  TECHNICIENS RADIO

TECHNOLOGUES RADIO  -  INGÉNIEURS RADIO

INSPECTEURS RADIO  -  GESTIONNAIRES DU SPECTRE

Home Page

Page d'accueil

What's New ?

Quoi de neuf ?

Main Menu

Menu Principal

Roll Call

Appel nominal

Timeline

Chronologie

Topics

Sujets

Documents

Documents

Contact Us

Nous rejoindre

 

(French text follows English text  -  Texte en français suit le texte en anglais)

 

1976

Nations disagree at conference on broadcast satellites

 

 

A facsimile and voice link between the International Telecommunications branch in Ottawa and the Canadian delegation in Geneva was set up especially for the WARC.

 

The International Telecommunication Union has convened a five-week World Administrative Radio Conference (WARC) in Geneva from Jan. 10, 1977, for the planning of direct broadcasting satellite services. The frequency bands set aside for the services are 11.7-12.2. GHz in Region 2 and 3, and 11.7-12.5 GHz in Region 1.

 

The conference will try to establish criteria and procedures for sharing these frequency bands and to plan for the direct broadcasting satellite service.

Substantive differences exist among ITU Regions and nations within the Regions on how frequencies and ser­vices in the band should be allocated.

 

In December 1974, Canada set up an inter departmental sub-committee to prepare for the 1977 conference. The CBC, CRTC and Telesat Canada were invited to participate in the activities of the sub-committee and its various work­ing groups. The sub-committee, chaired by Dr. B. C. Blevis, Director of Interna­tional Arrangements, sought input from provincial authorities, Canadian indus­try and associations in formulating the Canadian proposals.

 

Western European countries, the Soviet Union and several other member nations are proposing that the confer­ence establish an agreement with a worldwide plan for geostationary orbital positions and the frequency spectrum in the 12 GHz band. The Canadian posi­tion, however, is that such action is premature and the requirements of countries are ill defined.

 

Rapid technological advances in satellite communications systems are expected to lead to more efficient use of these resources in the near future. Consequently, the Canadian proposals call for minimum technical principles and standards and sharing criteria be­tween the fixed (telecommunications) and direct broadcasting satellite ser­vices until a more suitable plan can be devised. These criteria should permit the orderly development of both the direct broadcasting satellite and fixed (telecommunications) satellite services in this frequency band.

 

It is also proposed that a Region 2 planning conference be held in 1981 or later to develop a plan for the direct broadcasting satellite service in this region taking into account the needs of the fixed satellite service.

 

Canadian representatives attended the Inter-American Telecommunications Conference (CITEL) Seminar in Rio de Janeiro and the ITU Seminars in Kyoto and Khartoum held in preparation for the 1977 WARC. At these Seminars, a presentation was given on Hermes, Canada's communications technology satellite. Canadian proposals for the World Conference were also explained. It is believed other countries consider the Canadian proposals a logical and practical alternative to those proposals which recommend either a world-wide plan or no plan.

 

The Canadian delegation to the Con­ference will be led by G. I. Warren, director general of the department's International Telecommunications branch. Dr. B. C. Blevis and G. C. Brooks, of the same branch, are Deputy Heads of Delegation. The other members include R. G. Amero, A. E. Heavenor and R. W. Jones (DOC), Dr. C. A. Siocos (CBC), R. Zeitoun (CRTC) and R. M. Lester and D. E. Weese (Telesat Canada).

 

 

1976

Y aura-t-il consensus à la conférence sur la radiodiffusion par satellite?

 

 

Une liaison phonique et une liaison facsimilé ont été établies entre la direction générale des télécommunica­tions internationales à Ottawa et la délégation canadienne à Genève, à l'occasion de la Conférence administra­tive mondiale des radiocommunications.

 

L'Union internationale des télécommunications (UIT) a convoqué à Genève, le 10 janvier 1977, une Con­férence administrative mondiale des radio communications (CAMR). D'une durée de cinq semaines, cette confé­rence est chargée d'établir un plan pour le service de radiodiffusion directe par satellite dans les bandes 11,7-12,2 GHz, des régions 2 et 3, et 11,7-12,5 GHz de la région 1.

 

La conférence tente d'établir les critères et procédures régissant l'utilisa­tion de cette bande ainsi qu'un plan pour le service de radiodiffusion directe par satellite.

 

Il existe des différences considéra­bles entre les diverses régions de l'UIT, en ce qui concerne les attributions de fréquences et les services dans la bande étudiée. De plus, les besoins et les objectifs des administrations membres sont fortement divergents. C'est pourquoi le Canada attache à cette conférence une importance toute particulière.

 

La préparation des propositions du Canada a commencé en décembre 1974 avec la formation du Sous-comité interministériel canadien chargé de la préparation de cette Conférence. La société Radio-Canada, le CRTC et Télésat Canada ont été invités à par­ticiper aux travaux du sous-comité et de ses divers groupes de travail. Présidé par M. B. C. Blevis, directeur des Arrangements internationaux, le sous­comité a cherché à recueillir les vues des autorités provinciales, de l'industrie et des associations canadiennes tout au long de la préparation des propositions du Canada.

 

Les pays d'Europe occidentale, l'Union soviétique et plusieurs autres pays membres proposent que la Con­férence mette sur pied un accord con­cernant l'établissement d'un plan inter­national relativement aux positions des satellites en orbite géostationnaire et au spectre de fréquences dans la bande des 12 GHz. Toutefois, le Canada croit qu'une telle mesure est prématurée et que les besoins des pays sont mal définis.

 

Les développements rapides de la technologie dans le domaine des sys­tèmes de télécommunications par satel­lite devraient permettre une utilisation globale plus efficace de ces ressources dans un avenir rapproché. Par con­séquent, les propositions du Canada se fondent sur l'établissement de normes et de principes techniques minimaux et sur des critères de partage des fréquences entre le service de télécommunications par satellite et le service de radiodiffusion directe par satellite, en attendant qu'un ou plusieurs plans soient élaborés. Ces critères devraient permettre le dévelop­pement et l'instauration méthodiques du service de télécommunications par satellite et du service de radiodiffusion directe par satellite dans cette bande de fréquences.

 

Le Canada propose également qu'une conférence chargée de la planification de la région 2 soit tenue en 1981 ou plus tard, pour élaborer un plan pour le service de radiodiffusion directe par satellite dans cette région.

 

Les représentants du Canada ont assisté au séminaire de la CITEL à Rio de Janeiro et aux séminaires de l'UIT à Kyoto et à Khartoum, qui avaient pour but la préparation de la CAMR de 1977. Au cours de ces séminaires, il y a eu présentation du satellite Hermès et explication des propositions que le Canada entend présenter à la Con­férence mondiale. Le Canada croit que d'autres pays considèrent que ses propositions représentent une solution de rechange logique et pratique aux propositions qui recommandent l'élabo­ration d'un plan à l'échelle mondiale ou qui préconisent l'absence de plan.

 

La délégation canadienne à la Con­férence est dirigée par M. G. I. Warren, directeur général des Télécommuni­cations internationales du Ministère, MM. B. C. Blevis et G. C. Brooke sont chefs adjoints de la délégation. Les autres membres sont MM. R. G. Amero, M. C. A. Siocos de Radio-Canada, M. R. Zeitoun du CRTC et MM. R. M. Lester et D. E. Weese de Télésat Canada.

 

Related Links

---

 

Home Page

Page d'accueil

What's New ?

Quoi de neuf ?

Main Menu

Menu Principal

Roll Call

Appel nominal

Timeline

Chronologie

Topics

Sujets

Documents

Documents

Contact Us

Nous rejoindre