RADIOALUMNI.CA

CANADIAN EPICS IN RADIOCOMMUNICATION

ALUMNI WHO LIVED THE ADVENTURE OF RADIO

WIRELESS TELEGRAPHISTS  -  SPARKS  -  RADIO PIONEERS

RADIO OPERATORS  -  RADIO TECHNICIANS

RADIO TECHNOLOGISTS  -  RADIO ENGINEERS

RADIO INSPECTORS  -  SPECTRUM MANAGERS

ÉPOPÉES CANADIENNES EN RADIOCOMMUNICATION

LES ANCIENS QUI ONT VÉCU L'AVENTURE DE LA RADIO

TÉLÉGRAPHISTES SANS FIL  -  PIONNIERS DE LA RADIO

OPÉRATEURS RADIO  -  TECHNICIENS RADIO

TECHNOLOGUES RADIO  -  INGÉNIEURS RADIO

INSPECTEURS RADIO  -  GESTIONNAIRES DU SPECTRE

Home Page

Page d'accueil

What's New ?

Quoi de neuf ?

Main Menu

Menu Principal

Roll Call

Appel nominal

Timeline

Chronologie

Topics

Sujets

Documents

Documents

Contact Us

Nous rejoindre

 

(French text follows English text  -  Texte en français suit le texte en anglais)

 

1976

Break! Break! new channels for CB radio

 

 

 

The Department of Communications plans to expand the General Radio Service, also known as Citizens Band, in Canada from its present 22 channels to 40 channels, effective next April 1.

 

The GRS band, now 26.96 to 27.23 megahertz (MHz), will then become 26.96 to 27.41 MHz.

 

Coupled to this band expansion will be stricter technical standards for new GRS equipment. The standards are aimed at minimizing interference with broadcasting, GRS and other radio services.

 

GRS was first introduced in Canada in 1962 as a simple, low-cost means of personal or private business radio communication. The explosive growth of GRS during the past two years has resulted in congestion and degradation of service. Increasing numbers of users are competing for the available chan­nels. To alleviate this crowding and to improve service, the department has proposed channel expansion and tight­ening of standards.

 

But, in the wake of a similar U.S. expansion, it will also permit continued compatibility and trans-border mobility of equipment between Canadian and American CBers and GRS operators. A reciprocal licensing arrangement bet­ween Canada and the U.S. allows users of the service in either country to operate licensed equipment in the other.

 

In addition, present and potential Canadian GRS manufacturers will be assured of access to the full North American market. Candian consumers will have a wider choice of radio from U.S. and overseas manufacturers, many of which will be producing only 40-channel equipment before long.

 

All GRS equipment licensed in Canada must continue to conform to Canadian technical standards.

 

A new Standard for testing CB equipment has been in effect since Jan. 1. It applies to all new models submitted to DOC for acceptance testing on and after that date - whether 23-channel, new 40 channel or modified 23 (to 40) channel gear.

 

Equipment approved only under the old standard will not be licensed after next July 1, unless it was covered by a previously-issued licence, or a waiver number has been granted to its dis­tributor to assist him in clearing out­standing stocks.

 

Land mobile and fixed system licen­sees now operating with private chan­nels on frequencies in the new part of the expanded band will have the option of either remaining, without protection from the GRS, or applying for new frequencies. The department will at­tempt to assign them channels either just below 26.96 or just above 27.41 MHz.

 

The new standards for GRS cover authorized bandwidths for both double sideband (AM) and single sideband (SSB) emission. They also contain other measures to help reduce "cross-talk" on adjacent GRS channels and reduce spurious and harmonic emissions from both transmitters and receivers. DOC is developing still tighter GRS technical standards, to take effect about mid­1978, with the objective of even further reducing potential causes of interfer­ence to other radio services.

 

A background paper, title "Improvements to the General Radio Service," contains further information. It may be obtained by writing to the Director General, Telecommunications Regulatory Services, Department of Communications, 300 Slater Street, Ottawa, K1 A OC8, or by contacting any of the department's regional or district offices throughout Canada.

 

Another document, "Telecommunications Regulatory Circular no. 40" (TRC 40) spells out in detail the department's policy for the licensing and type­approval of GRS equipment under the new standards and procedures.

 

 

1976

Extension du SRG

 

 

 

Le Ministère des communications por­tera de 22 à 40 le nombre de voies du Service radio général au Canada (SRG, communément appelé «CB.<). Ce changement entrera en vigueur le 1er avril prochain.

 

La bande du SRG qui s'étend actuel­lement de 26,96 à 27,23 MHz, sera élargie de façon à comprendre les fréquences de 26,96 à 27,41 MHz. Des normes techniques plus sévères con­cernant les nouveaux équipements en cause seront aussi établies à cette occasion. Celles-ci permettront de réduire au minimum le brouillage à l'intérieur de la bande même du SRG et celui causé aux autres services radio.

 

Le Service radio général a été intro­duit au Canada en 1962 en vue de fournir un moyen économique d'établir des communications radio d'affaires privées ou personnelles. Depuis deux ans, il est en pleine expansion. Sa popularité accrue a occasionné l'en­combrement du spectre et la détériora­tion du service, un nombre croissant d'utilisateurs se disputant les voies disponibles. C'est principalement afin de remédier à ces problèmes d'en­combrement et pour améliorer le ser­vice que le Ministère projette d'aug­menter le nombre de voies et d'imposer des normes plus sévères.

 

Puisque les États-Unis procéderont à une extension semblable, ces mesures permettront également d'assurer, d'un pays à l'autre, la compatibilité et la mobilité du matériel utilisé par les Américains pour le CB et celui utilisé par les Canadiens pour le SRG.

 

Les fabricants actuels et éventuels de matériel du SRG au Canada auront ainsi accès à tout le marché nord­américain. Quant aux consommateurs canadiens, ils profiteront d'une plus grande variété d'appareils radio à quarante voies fabriqués aux États-Unis ou dans d'autres pays.

Cependant, tout le matériel qui fera l'objet d'une licence canadienne devra se conformer aux normes canadiennes.

 

Depuis le 1erjanvier, le ministère des Communications a mis en vigueur de nouvelles normes pour l'évaluation du matériel SRG. Tous les nouveaux mo­dèles soumis au Ministère aux fins d'homologation devront s'y conformer, qu'ils soient à 22 voies, à 40 voies ou qu'il s'agisse d'anciens appareils à 23 voies modifiés à 40 voies. A partir du 1er juillet 1977, on cessera de délivrer des licences pour du matériel homologué selon les anciennes normes, à moins que ce matériel n'ait déjà autorisé ou que le distributeur soit autorisé par le Ministère à épuiser son inventaire.

 

Les utilisateurs du service terrestre mobile et fixe dont les systèmes fonctionnent sur les fréquences comprises dans la nouvelle partie de la bande du SRG auront deux choix. Ils pourront, soit continuer d'utiliser les mêmes fréquences sans toutefois être protégés du brouillage provenant du SRG, soit faire une demande en vue d'utiliser de nouvelles fréquences. Le Ministère tentera d'assigner à ces systèmes des fréquences légèrement inférieures à 26,96 MHz ou légèrement supérieures à 27,41 MHz.

 

Les nouvelles normes techniques s'appliquent à la largeur de bande autorisée pour les émissions produites sur bande latérale double (MA) et sur bande latérale unique (BLU). Elles prévoient en outre des mesures des­tinées à diminuer la diaphonie sur les voies adjacentes du SRG et à réduire les rayonnements non essentiels et harmoniques produits tant par les émet­teurs que par les récepteurs. Le MDC élabore actuellement des normes en­core plus sévères qui entreront en vigueur vers le milieu de 1978 afin de réduire encore plus le brouillage des autres services radio.

 

Un document d'information intitulé «Améliorations du Service radio général» fournit des renseignements supplémentaires. On peut l'obtenir en écrivant au Directeur général, Service de la réglementation des télécommuni­cations, Ministère des Communications, 300, rue Slater, Ottawa (Ontario), K1 A OC8, ou en s'adressant à tout bureau régional ou de district du Minis­tère au Canada.

 

Un autre document intitulé «Circulaire de la réglementation des télécommunications no 40» (CRT 40) explique la politique du Ministère relative à la délivrance des licences et à l'homolo­gation des appareils SRG selon les nouvelles normes en vigueur.

 

 

Related Links

---

 

Home Page

Page d'accueil

What's New ?

Quoi de neuf ?

Main Menu

Menu Principal

Roll Call

Appel nominal

Timeline

Chronologie

Topics

Sujets

Documents

Documents

Contact Us

Nous rejoindre