RADIOALUMNI.CA

CANADIAN EPICS IN RADIOCOMMUNICATION

ALUMNI WHO LIVED THE ADVENTURE OF RADIO

WIRELESS TELEGRAPHISTS  -  SPARKS  -  RADIO PIONEERS

RADIO OPERATORS  -  RADIO TECHNICIANS

RADIO TECHNOLOGISTS  -  RADIO ENGINEERS

RADIO INSPECTORS  -  SPECTRUM MANAGERS

ÉPOPÉES CANADIENNES EN RADIOCOMMUNICATION

LES ANCIENS QUI ONT VÉCU L'AVENTURE DE LA RADIO

TÉLÉGRAPHISTES SANS FIL  -  PIONNIERS DE LA RADIO

OPÉRATEURS RADIO  -  TECHNICIENS RADIO

TECHNOLOGUES RADIO  -  INGÉNIEURS RADIO

INSPECTEURS RADIO  -  GESTIONNAIRES DU SPECTRE

Home Page

Page d'accueil

What's New ?

Quoi de neuf ?

Main Menu

Menu Principal

Roll Call

Appel nominal

Timeline

Chronologie

Topics

Sujets

Documents

Documents

Contact Us

Nous rejoindre

 

 
 
 

Ron Wilcox

Joined the Department of Transport (DOT) in 1958

Retired from the Department of Communications (DOC) in 1993

Début au Ministère des Transports (MDT) en 1958

Retraite du Ministère des Communications (MDC) en 1993

 
 

(French text follows English text  -  Texte en français suit le texte en anglais)

Changing Times
A Word from the Halifax District Director in 1992

( gleaned from InterCom Atlantic October 1992 )

 

Having recently completed a three-day pre-retirement seminar with my wife, Anne, I have been reflecting on how much things have changed. Looking back over a career in the civil service that has already spanned over thirty years, there are a few highlights that stand out.

 

My first impression: Edmonton 1958, Jeff Williams, then Regional Director, Western Region, Department of Transport, saying to two fresh 18-year-old radio operators from Newfoundland, "What's this 'sir' business? Call me Jeff'. Such a casual approach, perhaps ahead of its time, was not reflected in the office environment of the early sixties.

 

Picture the Edmonton office on a hot summer's day: inspectors were required to wear a shirt and tie and were not permitted to remove their suit coats or jackets. Women who wore pant suits were the exception and certainly got a second and sometimes third look.

 

Centralization was the working model of the day. Training, for the Inspectors, I don't recall anything other than on-the-job training for the female staff members, was all done in Ottawa. Likewise, all decisions and direction came from the Capital. By today's standards, it seems so bureaucratic.

 

Two things that changed my working life significantly seem to have happened around the same time: unionization, in 1967, and the creation of the Department of Communications, 1968.

 

Since then, time and change seem to be in a race to some distant finish line. Looking around I see so many faces and so many activities that have changed: seven Regional Directors / Director Generals / Executive Directors since 1970; three District and five Sub-Offices serving whole provinces where once there were eight District Offices each serving local areas; consultation and advice-giving over the telephone instead of on-sight problem solving; and involvement in exciting departmental activities that were once the exclusive domain of headquarters people.

 

Decentralization, regionalization and empowerment are words we have all heard. But they are more than words, they mean real change and real opportunity in our working lives.

 

When I look at what was, and what is now, I feel a little sad to be so near retirement. I truly feel that although time seems to have speeded up and we never seem to have enough of it to complete tasks to satisfaction, there are now more opportunities than I can ever remember! There is real dialogue between levels to allow the expression of ideas and to remove irritants. There is increased inter­activity mobility to pursue special interests and the delegation of decision-making so that we no longer simply feel the impact but will be part of the driving force.

 

I think the jackets are off,  women are wearing pantsuits and doors that were once closed are now open. The challenge to each of us is to welcome change, not fight it and to seize our opportunities to make the best of them.

 

Ron Wilcox

 

 

Les temps changent
Un mot du directeur de district de Halifax

Extrait de la publication Atlantic Inter-Com, Octobre 1992
 

Les temps ont bien changé. J'ai participé dernièrement, avec mon épouse Anne, à un séminaire de préparation à la retraite, d'une durée de trois jours. Je réfléchis depuis aux nombreux changements survenus au cours des années. Je travaille au sein de la fonction publique depuis plus de trente ans. Quelques moments marquants de ma carrière me sont restés l'esprit.

 

Ma première impression, je l'ai eue Edmonton en 1958. Jeff Williams, qui était alors Directeur de la région de l'Ouest. au ministère des Transports, a dit à deux nouveaux opérateurs-radio de 18 ans, originaires de Terre-Neuve: «Comment ça 'Monsieur' ? Appelez-moi Jeff.» Une attitude aussi informelle, bien en avance sur l'époque sans doute, était plutôt inusitée dans le milieu de travail du début des années 1960.

 

Imaginez-vous le bureau d'Edmonton par une chaude journée d'été: les inspecteurs étaient tenus de porter la chemise et la cravate, et ne devaient pas enlever leur veste, Les femmes qui portaient un costume pantalon étaient l'exception la règle et se faisaient certainement regarder deux et même trois fois.

 

Le travail s'effectuait alors suivant le principe de la centralisation. La formation pour les inspecteurs était toujours assurée Ottawa. Je ne me rappelle pas que les autres employées recevaient autre chose qu'une formation sur place. C'est aussi dans la capitale nationale que se prenaient toutes les décisions et où on déterminait les orientations. Selon les normes d'aujourd'hui, cette façon de faire relève de la bureaucratie.

 

Deux événements qui ont changé considérablement ma vie professionnelle semblent être survenus à peu près en même temps: la syndicalisation en 1967 et la création du ministère des Communications en 1968.

 

Depuis ces événements, c'est une véritable course contre la montre tant les changements se succèdent rapidement. Lorsque je regarde autour de moi, je constate quel point les visages et les activités ont changé. Il y a eu sept directeurs régionaux, directeurs généraux et directeurs exécutifs depuis 1970. Trois bureaux de district et cinq bureaux auxiliaires desservent des provinces entières tandis qu' auparavant il y avait huit bureaux de district desservant chacun une région donnée. Les problèmes se sont réglés par la prestation de conseils ou des séances de consultation au téléphone plutôt que par des interventions sur place. Les employés ont maintenant l'occasion de participer des activités intéressantes du Ministère qui., anciennement, étaient réservées au personnel du Bureau central.

 

La décentralisation, la régionalisation et la liberté d'action sont des mots que nous avons tous entendus. Mais ce ne sont pas que des mots; ils signifient un changement réel et des possibilités réelles dans notre vie professionnelle.

 

Lorsque je pense ce qui a été et ce qui est, je me sens un peu triste la perspective de prendre sous peu ma retraite. Je crois vraiment, même si le temps semble s' être en quelque sorte accéléré puisque nous avons toujours l'impression d'en manquer pour bien s'acquitter de nos lâches, que les possibilités sont plus nombreuses que jamais auparavant. Il ya un dialogue réel entre les divers niveaux, ce qui favorise la communication des idées et l'élimination de facteurs agaçants. On peut plus facilement passer d'une activité une autre pour accéder des domaines qui nous intéressent. Grâce une délégation accrue des pouvoirs décisionnels, nous ne nous contentons plus de subir les effets, nous faisons partie intégrante de la force agissante.

 

Je pense que les hommes enlèvent maintenant leurs vestons, que les femmes portent des costumes pantalons et que des portes qui étaient jadis fermées sont maintenant ouvertes. Pour chacun de nous, il s'agit d'accueillir le changement plutôt que le combattre, de profiter des possibilités offertes et d'en tirer le meilleur parti.

 

Ron Wilcox

 

Related Links

 

1981 - Offshore radio safety inspection: A "first" for DOC inspectors

1981 - L'inspection au large des côtes: une première pour les inspecteurs du ministère

 

1987 - Federal Department of Communications - District managers gather

1987 - Ministère fédéral des Communications - Réunion des gestionnaires de district

 

1992 - 25 years of service for colleague Martin MacLellan

1992 - 25 ans de service pour le collègue Martin MacLellan

 

 

Home Page

Page d'accueil

What's New ?

Quoi de neuf ?

Main Menu

Menu Principal

Roll Call

Appel nominal

Timeline

Chronologie

Topics

Sujets

Documents

Documents

Contact Us

Nous rejoindre