RADIOALUMNI.CA

CANADIAN EPICS IN RADIOCOMMUNICATION

ALUMNI WHO LIVED THE ADVENTURE OF RADIO

WIRELESS TELEGRAPHISTS  -  SPARKS  -  RADIO PIONEERS

RADIO OPERATORS  -  RADIO TECHNICIANS

RADIO TECHNOLOGISTS  -  RADIO ENGINEERS

RADIO INSPECTORS  -  SPECTRUM MANAGERS

ÉPOPÉES CANADIENNES EN RADIOCOMMUNICATION

LES ANCIENS QUI ONT VÉCU L'AVENTURE DE LA RADIO

TÉLÉGRAPHISTES SANS FIL  -  PIONNIERS DE LA RADIO

OPÉRATEURS RADIO  -  TECHNICIENS RADIO

TECHNOLOGUES RADIO  -  INGÉNIEURS RADIO

INSPECTEURS RADIO  -  GESTIONNAIRES DU SPECTRE

Home Page

Page d'accueil

What's New ?

Quoi de neuf ?

Main Menu

Menu Principal

Roll Call

Appel nominal

Timeline

Chronologie

Topics

Sujets

Documents

Documents

Contact Us

Nous rejoindre

 

 
 
 

Albert Thériault

 

 

Passed Away in 1983 - Scroll Down for Obituary  

Décès en 1983 - Avis de décès au bas de la page  

 

 

des souvenirs de Laval Desbiens - Juin 2010

 

René Cyr et Jacques Bourassa nous ont livrés quelques bribes à propos d'Albert.

 

René nous a écrit ... << Dans les années 44 et 45, Albert Thériault, tout comme Claude Brunet, Réal Valiquette et moi-même, fit ses classes d'apprentissage dans les  radiocommunications à l'Institut des Arts et Métiers  situé au nord-est de la Ville de Montréal.  Le Gouvernement  canadien y avait loué de l'espace pour faire dispenser un cours d'une année aux  candidats presque bilingues ayant complétés avec succès leur douzième année scientifique  (!).  Cela en vue d'obtenir un  "Certificat of Proficiency in Radio  -  Second Class" (le  bilinguisme n'existait pas au niveau fédéral) à l'invitation écrite et incitatrice d'Ottawa. 

 

Le Gouvernement était en manque flagrant d'officiers radio  pour répondre aux besoins  urgents découlant des très nombreux navires marchands que  les U-Boats allemands coulaient à profusion dans l'Atlantique.  La construction  de nouveaux navires s'avérait moins difficile que le remplacement du personnel qualifié.

 

C'est donc à cet institut que l'on apprenait l'électricité  et l'électronique, l'anglais, les   mathématiques, le comptage des mots (computation of tolls)  à bord des navires, la construction et l'opération de récepteurs et d'émetteurs  télégraphiques (la radiotéléphonie n'avait pas encore fait son apparition) et bien entendu le  code morse international. 

 

Chaque candidat jouissait par présence journalière de $1.00;  c'était tout de même pas le pactole! Réal termina le cours précédant celui de Claude et de moi- même, et le jeune Albert le  cours suivant qui s'avéra être un des derniers offerts à  cette école de formation....>>

 

Quant à Jacques Bourassa, il se souvient qu' Albert THÉRIAULT était superviseur à VFN   (International Aeradio) à Dorval en 54, d'ou il est allé Gérant au district de Sherbrooke

 

Albert est décédé à Sherbrooke le 22 mars 1983 à l'âge de 57 ans.

 

 

Obituary  -  Avis de décès

Albert Thériault

1926-1983

 

Nous recherchons une copie de l'avis de décès

 

Related Links

---

 

Home Page

Page d'accueil

What's New ?

Quoi de neuf ?

Main Menu

Menu Principal

Roll Call

Appel nominal

Timeline

Chronologie

Topics

Sujets

Documents

Documents

Contact Us

Nous rejoindre