RADIOALUMNI.CA

CANADIAN EPICS IN RADIOCOMMUNICATION

ALUMNI WHO LIVED THE ADVENTURE OF RADIO

WIRELESS TELEGRAPHISTS  -  SPARKS  -  RADIO PIONEERS

RADIO OPERATORS  -  RADIO TECHNICIANS

RADIO TECHNOLOGISTS  -  RADIO ENGINEERS

RADIO INSPECTORS  -  SPECTRUM MANAGERS

ÉPOPÉES CANADIENNES EN RADIOCOMMUNICATION

LES ANCIENS QUI ONT VÉCU L'AVENTURE DE LA RADIO

TÉLÉGRAPHISTES SANS FIL  -  PIONNIERS DE LA RADIO

OPÉRATEURS RADIO  -  TECHNICIENS RADIO

TECHNOLOGUES RADIO  -  INGÉNIEURS RADIO

INSPECTEURS RADIO  -  GESTIONNAIRES DU SPECTRE

Home Page

Page d'accueil

What's New ?

Quoi de neuf ?

Main Menu

Menu Principal

Roll Call

Appel nominal

Timeline

Chronologie

Topics

Sujets

Documents

Documents

Contact Us

Nous rejoindre

 

 
 
 

Michel Milot

Entra au Ministère des Communications en 1971

Retraite d'Industrie Canada en 2006

Joined the Department of Communications in 1971

Retired from Industry Canada in 2006

 
 

(English text follows French text  -  Texte en anglais suit le texte en français)

 

Note biographique en date du 22 septembre 1971 concernant les techniciens ( Inspecteurs radio ) affectés au secteur de la règlementation des télécommunications. Les dates de naissance des personnes encore vivantes ont été effaçées.

Voir la note de service du 22 septembre 1971

 

 

Michel Milot se raconte

Janvier 2009

 

À mes amis: Je partage avec vous cette courte histoire de ma carrière au Ministère.

 

À l’été de 1971, je termine mes études au CEGEP du Vieux-Montréal en électronique. Quelques mois plus tard je débute comme inspecteur de la radio (Recrue / TIRL) au District de Montréal. Fin 71, le gérant du bureau de Montréal (Léo Daigle) nous annonce un poste disponible au district de Sept-Iles. Je suis intéressé par l’aventure et par une nouvelle vie, alors j’applique. Une décision qui m’a fait grandir à grande vitesse. J’ai eu la chance d’avoir Rosaire Harvey comme mentor. Je le remercie encore pour son professionnalisme et sa générosité. Nous sommes restés bons amis.

 

 

J’ai parcouru de long en large la Côte Nord, de Tadoussac à Blanc Sablon, de Sept-Iles à Schefferville. L’avion est vite devenu un moyen de transport familier.

 

 

Au bureau s’est joint Yvon Trudel, Marcel Saint-Pierre, Yvon Deslauriers et Michel Landry. En 1975, Rosaire est nommé Gérant du Bureau de Montréal et me voilà Gestionnaire du bureau de Sept-Iles. Une équipe fantastique d’inspecteurs et une nouvelle petite Colette Tremblay qui a croisé mon chemin de Sept-Iles, à Montréal et à Ottawa. Voilà qu’en 1982 des directeurs et DG d’Ottawa et de Montréal décident de rationaliser les opérations et de fermer des bureaux de district. Sept-Iles est du nombre. Je rentre à Montréal et travaille à la formation des inspecteurs recrus. En 1985 je suis nommé intérimaire comme gestionnaire au contrôle du spectre. Un an plus tard je ne gagne pas le concours, une très grande déception, une humiliation même.

 

Le directeur général (Yvon Asselin) me demande si je suis intéressé par un nouveau défi, celui des télécommunications d’urgence. Sur le champ j’accepte, une décision importante qui changera ma vie professionnelle pour le mieux. Avec les entreprises téléphoniques, avec le Gouvernement du Québec et les ministères fédéraux nous formons le Comité régional sur les télécommunications d’urgence (CRTU). Un plan d’urgence est créé. Le 23 août 1988, le Québec vit une urgence majeure suite à l’échappement de gaz toxiques à Saint Basile-le-Grand. Le ministère est demandé pour assurer les télécommunications d’urgence. Le plan d’urgence fonctionne tel que prévu malgré une grève chez Bell Canada. Au début de l’été 90 Yvon Asselin me suggère d’accepter un remplacement à Ottawa, celui de Bill Egan, gestionnaire national, responsable des télécommunications d’urgence. Trois mois plus tard j’occupe officiellement ce poste. Une belle équipe (Joe MacPherson, Marie Claude, Kathleen McCrea, John Kluver, Luc Lemieux et un directeur exceptionnel (Jan Skora).

 

De gauche à droite

Dave Egilo, Jos Rosso, Daniel Lemoine, Robert Simpson, John Kluver, Nigel Bell, Michel Milot, Kathleen McCrea

 

Les cinq Régions ont un officier d’urgence, la région du Québec a choisi Joseph Rosso pour me remplacer, il a fait un travail professionnel très apprécié de ses pairs. Je me passionne pour les dossiers de l’UIT et de l’OTAN. En mai 2001 le Canada a ratifié la Convention Internationale de Tampere sur les télécommunications d’urgence. Les Nations Unies me demandent en 2000 de participer au développement d’un plan de télécommunications d’urgence au Bangladesh où j’ai travaillé trois mois.

 

 

En 2003 je suis élu président du Comité des télécommunications civiles de l’OTAN à Bruxelles jusqu’à ma retraite à la fin décembre 2006. Ces dossiers internationaux m’ont permis de voir le monde, de profiter et de partager avec des collègues d’autres pays des connaissances en télécommunications d’urgence. Je m’intéresse toujours aux télécommunications d’urgence. Les Nations Unies et l’OTAN me demandent à l’occasion de participer à des missions internationales, ce que j’accepte avec empressement et grande joie.

 

 

J’ai aujourd’hui à coeur un site internet http://sosccsf.org que j’ai créé et que je garde à jour pour une ONG du Cameroun, des gens de coeur aux moyens malheureusement trop limités. Comme plusieurs de ceux que j’ai côtoyé et avec qui j'ai partagé une vie professionnelle, me voilà déjà grand-papa à sa retraite. Encore jeune de coeur, je m’engage dans de nouvelles joies et aventures.

Au plaisir de vous lire à mon tour.

 

Michel

 

 

 

La carrière de Michel Milot

 

1971 à 1986 : Inspecteur de la radio et gestionnaire de district (Sept-Iles, Qué) pour le Ministère des Communications.

1982 à 1986 : Agent régional au contrôle du spectre et à la formation des nouveaux inspecteurs de la radio.

1986 à 1990 : Officier régional des télécommunications d’urgence pour la région du Québec. En étroite collaboration avec l’industrie des télécommunications, avec les ministères fédéraux et avec le ministère de la Sécurité publique du Québec, a créé en 1988 le comité régional sur les télécommunications d’urgence (CRTU) au Québec.

1990 à 2005 : Est nommé gestionnaire national pour les télécommunications d’urgence couvrant les cinq régions du Canada. Est responsable du développement et la maintenance des programmes de télécommunications d’urgence au Canada en collaboration avec l’industrie canadienne des télécommunications, les ministères fédéraux et les gouvernements des provinces et des territoires.

En 2002, il est élu vice-président du Comité des communications civiles d’urgences de l’OTAN à Bruxelles. Il est élu président à temps plein pour une période de deux ans (2005/2006). Son travail consiste à coordonner le travail des 46 pays membres et partenaires de l’OTAN en matière de communication civile d’urgence, incluant les postes et les télécommunications. Le rôle du comité est d’étudier comment les technologies existantes et nouvelles peuvent servir l’OTAN, ses pays membres et partenaires en période de crise ou d’urgence et faire des recommandations.

À la fin décembre 2006, il a pris sa retraite. À la demande de l’Union Internationale des Télécommunications il a accepté de participer à une étude internationale visant à produire un rapport sur la préparation et la mobilisation des ressources ICT pour la réduction des désastres. Le rapport devrait être présenté aux pays membres de l'UIT en décembre 2007.
....

 

(quelques notes de Michel )

Quelques mois plus tard le ministère, ayant perdu deux employés en télécommunications d'urgence, me demande de revenir deux jours semaine pour de la formation et pour conclure des projets restants. Comme mes dernières années au Ministère en télécommunications d'urgence, furent les plus belles, j'ai simplement adoré mon travail, alors ... comment dire non ?

Mais en décembre tout se termine. Il n'y a rien sur les écrans radar. Peut-être que j'ai tout donné et que le monde des plus jeune reprends sa place normale. Il est plus que probable que je profiterai d'une retraite pleine, entière et méritée.

 

Une retraite bien méritée

 

 

Liens vers d'autres informations ou articles ayant rapport à Michel Milot

 

 

 

Michel Milot Recounts His Career

January 2009

 

To my friends, a few lines recounting some of what I did during my career.

 

Come summer of 1971 and studying electronic at the CEGEP du Vieux-Montréal is over.. A few months after, I get to be a Radio Inspector TIRL at the Montreal district office. At the end of the same year, the manager Léo Daigle announces a vacancy at the Sept Îles District office. A tempting adventure for a new life hence I add my name to the list. From there I grew at a rapid pace. It was a real chance to have Rosaire Harvey as a mentor and I thank him very much for his professionalism and his generosity. We have remained good friends.

 

 

From the District office, I traveled up and down the North Coast of the St Lawrence, from Tadoussac to Blanc Sablon and from Sept Îles to Schefferville. Flying rapidly came to be a usual mode of transportation.

 

 

I was joined by Yvon Trudel, Marcel St-Pierre, Yvon Deslauriers and Michel Landry. In 1975, Rosaire gets to be the Montreal District manager and I the new Sept Îles manager. A fantastic inspector crew and a new 'petite' (Colette Tremblay) who crossed my trail from Sept Îles to Montreal and to Ottawa. 1982 and some managers and DG's from Montreal and Ottawa decide on rationalizing the operations and to close some district offices … Sept Îles is in for it ! Its then Montreal where I get to train the new inspectors. In 1985, I manage Spectrum control on an interim basis and one year after, I am not chosen for the job, a great deception.

 

Yvon Asselin then asks me if I would be interested by a new challenge, that of emergency telecommunications. I accept on the spot, an important decision that will change my professional life for the better. With the telephone companies, the Quebec government and the federal departments, we built the Regional Committee for Emergency Telecoms. An urgency plan is dawned up. On the 23rd of August 1988, Quebec lives a major urgency with the St-Basile-Le Grand fire and toxic gas emissions. The Department is asked to ensure good communications. The urgency plan works as planned even with a strike at Bell Canada . At the beginning of the summer 1990, Yvon Asselin suggests that I agree to a replacement in Ottawa; to be the national manager responsible for emergency telecommunications then occupied by Bill Egan. Three months later, Bill retired and I am officially in that job. A wonderful team (Joe MacPherson, Marie Claude, Kathleen McCrea, John Kluver, Luc Lemieux and an exceptional director (Jan Skora).

 

From left to right

Dave Egilo, Jos Rosso, Daniel Lemoine, Robert Simpson, John Kluver, Nigel Bell, Michel Milot, Kathleen McCrea

 

Each of the five IC regions has an emergency telecommunication officer, the Quebec Region appointed Joseph Rosso to replace me, and he made a professional work very appreciated by his peers. I developed a passion for the international ITU and NATO files on emergency telecommunications. In May 2001, Canada ratified the International “Tampere” Convention on emergency telecommunications. The United Nations asked me in 2000 to take part in the development of a national emergency telecommunications plan for Bangladesh , I worked for three months.

 

 

In 2003, I am elected chairman of NATO Civil Communication Planning Committee (CCPC) in Brussels, until retirement at the end of December 2006. These international files allowed me to see the world, take advantage and to share with the other countries some knowledge on emergency telecommunications. I am always interested in emergency telecommunications. The United Nations and NATO call on me from time to time, to participate in international missions, that I accept swiftly and with a great joy.

 

 

I also have close at heart, a web site http://sosccsf.org that I created and continue to update for a NGO in Cameroon, highly motivated people but sadly with very limited resources. Like several of those I knew and with whom I shared a professional life also retired, I am already a grandpa . Still young of heart I am committed to enjoying it and look for new adventures. I will greatly enjoy reading other’s texts and letters.

Hope to see you again.

 

Michel

 

 

Finally enjoying retirement

 

Links   -   Liens

 

Field Day - June 27,  1992  -  The Minister On The Air

 

1997 - IC Pitches In To Beat The Flood Of The Century in Manitoba

1997 - Inondations au Manitoba - Industrie Canada à la rescousse

 

1998 - Ice Storm 98 - Vital systems keep going

1998 - Tempête de verglas 98 - Des systèmes essentiels continuent de fonctionner

 

1998 - Swissair

 

1999 - Industry Canada Prepares for Year 2000

1999 - Industrie Canada se prépare à l’an 2000

 

1999 - Swissair Flight 111 - Spectrum Team Awarded for Role in Crash Aftermath

1999 - Swissair vol 111 - L'équipe de gestion du spectre à l'honneur

 

2000 - National Leadership Awards

2000 - Prix nationaux de leadership

 

 

2000 - Atlantic Region Spectrum Personnel Gain Back-to-Back Honours

2000 - Les employés du Spectre de la région de l'Atlantique à l'honneur...une fois de plus!

 

2001 - IC's Emergency Response Teams Spring into Action

2001 - Les équipes d'intervention d'urgence d'IC au cœur de l'action

 

VY9CC

 

John Kluver's Comments

Commentaires de John Kluver

 

 

Home Page

Page d'accueil

What's New ?

Quoi de neuf ?

Main Menu

Menu Principal

Roll Call

Appel nominal

Timeline

Chronologie

Topics

Sujets

Documents

Documents

Contact Us

Nous rejoindre